slalom

slalom

slalom [ slalɔm ] n. m.
• 1908; mot norv.
Épreuve de ski alpin, descente sinueuse avec passage obligatoire entre plusieurs paires de piquets ( 1. porte). Course de slalom, descente en slalom. Slalom géant ( 1. flèche ) , spécial ( chamois) .
Slalom nautique : épreuve de canoë et de kayak comportant des franchissements de portes.
Par anal. Parcours sinueux entre des obstacles. zigzag. Faire du slalom entre les tables.

slalom nom masculin (norvégien slalom) En ski alpin, parcours et épreuve consistant en une succession de virages imposés par des portes matérialisées par des piquets de couleurs alternées. Épreuve de ski nautique consistant à contourner des bouées à une vitesse qui va s'accélérant. En canoë et en kayak, compétition en eau vive consistant en le franchissement de portes balisées par des fiches suspendues colorées. Familier. Parcours sinueux entre des obstacles : Il se livra à un dangereux slalom entre les voitures.

slalom
n. m.
d1./d SPORT Descente à skis sur un parcours sinueux jalonné de piquets.
d2./d Par anal. Parcours sinueux entre des obstacles.

⇒SLALOM, subst. masc.
A. — SPORTS (ski). Descente à skis, comportant une succession de virages effectués sur un parcours délimité par des portes représentées par des paires de piquets surmontés de fanions. Ces épreuves [de ski] comprendront aujourd'hui une compétition de slalom (L'Œuvre, 19 janv. 1941).
En partic. Épreuve sportive disputée sur ce type de parcours. Le ski féminin (combiné: descente et slalom) fut également introduit aux Jeux de 1924 (Jeux et sports, 1967, p. 1306).
Slalom spécial. Épreuve courue en deux manches sur deux tracés différents et sur des pistes à forte pente dont les portes sont peu espacées. Aux Jeux Olympiques de 1964, à Innsbruck, les sœurs Goitschel remportaient un véritable triomphe (...) slalom spécial: médaille d'or Christine Goitschel, médaille d'argent Marielle Goitschel (Jeux et sports, 1967, p. 1306).
Slalom géant. Épreuve courue en une manche sur une piste plus longue et avec des portes plus espacées que dans un slalom spécial. Suzanne Thiallière a (...) gagné le slalom géant du « Trophée des quatre pistes » (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 8, col. 8).
B. — P. anal.
1. SPORTS (sports nautiques, automob., etc.). Parcours effectué en automobile, en ski nautique, en canoë-kayak, etc. et comprenant une suite de virages. Le slalom, compétition spectaculaire au cours de laquelle l'embarcation doit remonter le courant, le traverser, virer dans les vagues, afin de suivre un parcours nautique où des fiches suspendues à des filins figurent les portes du ski (Jeux et sports, 1967, p. 1537). Derville (...) s'est à nouveau imposé (...) sur le circuit des Sables d'Olonne, à l'occasion du 13e slalom [automobile] du Puy d'Enfer (Échappement, juill. 1986, p. 247, col. 2).
2. Fam. Déplacement en zigzag destiné à éviter différents obstacles. Faire du slalom entre des voitures. Il est bon de ne pas traiter ce tournant historique [de la politique de Vichy] comme un slalom pour escarpins dans une antichambre bien cirée (L'Œuvre, 26 avr. 1941).
P. métaph. Une fois l'écrivain [soviétique] muni du « label officiel » d'auteur, il va affronter le parcours en slalom de l'édition. Son manuscrit accepté par un éditeur d'État, il va subir un certain nombre d'épreuves (Le Nouvel Observateur, 3 mai 1976, p. 93, col. 1).
Prononc. et Orth.:[]. Plur. des slaloms. Étymol. et Hist. 1. 1905 donné comme mot norv. (W. PAULCKE, Manuel de ski, Paris, [trad. de l'all. par F. Achard], p. VIII); 1908 (H. W. HÖK, E. C. RICHARDSON, Le Ski [trad. de l'all. par L. Arnaud], Grenoble, p. 107); 2. 1968 « fait de se déplacer en voiture en contournant une suite d'obstacles » (Lar. encyclop. Suppl.). Empr., au sens 1, au norv. slalom, de même sens, comp. des formes dial. slad « incliné » et laam « trace que laisse un objet que l'on traîne, que l'on tire » (FALK-TORP).
DÉR. 1. Slalomer, verbe intrans. a) Sports. Effectuer un slalom (en ski de piste, ski nautique, automobile, etc.). (Dict. XXe s.). b) Fam. Avancer, se déplacer en zigzag. Synon. louvoyer. Un vieux résident de Katmandou (...) slalome cocassement dans les embouteillages sur sa bicyclette à guidon hollandais (J.-C. GUILLEBAUD, Un Voyage vers l'Asie, 1979, p. 87). [], (il) slalome [-]. 1res attest. a) 1939 supra sens a (L'Auto, 8 févr. ds PETIOT), b) 1971 supra sens b (E. CHARLES-ROUX, Elle, Adrienne, p. 334 ds ROB. 1985); de slalom, dés. -er. 2. Slalomeur, -euse, subst. Skieur, skieuse dont la spécialité est le slalom. Tant que l'on n'aura pas saupoudré de neige artificielle les pentes proches de Rio de Janeiro, nulle chance pour qu'on y rencontre jamais le moindre slalomeur (Le Figaro, 23 août 1966 ds GILB. 1980). [], fém. [-ø:z]. 1res attest. 1936 slalomer (Sports d'hiver, 9 janv. ds GREDIG, p. 65), slalomeur (Paris-Soir, 16 janv., ibid.); de slalom, suff. -eur2.
BBG. — QUEM. DDL t. 36 (s.v. slalom géant).

slalom [slalɔm] n. m.
ÉTYM. 1908; mot norvégien.
1 Course de ski, consistant en une descente sinueuse avec passage obligatoire entre plusieurs paires de piquets ( 1. Porte, III., 4.); le parcours ainsi effectué. || Course de slalom, descente en slalom. || Slalom géant : longue descente avec des portes plus espacées. || Slalom spécial (ellipt, le géant, le spécial).
Le slalom, en tant que discipline spécifique constituant une branche du ski sportif. || Elle a fait beaucoup de slalom, mais c'est en descente qu'elle est la meilleure.
2 (1941). Parcours sinueux en ski nautique (analogue au véritable slalom entre des portes).
0 (…) regardant les skieurs rebondir sur l'eau bleue, dans le vrombissement des canots automobiles : un matin, nous assistâmes à un concours de slalom.
S. de Beauvoir, la Force de l'âge, p. 385.
3 Fam. || Faire du slalom entre les voitures : avancer en faisant de nombreux détours pour éviter les voitures. || Conduire dans Paris, c'est souvent un drôle de slalom !
DÉR. Slalomer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Slalom — zu zweit mit Inlineskates …   Deutsch Wikipedia

  • slalom — SLÁLOM, slalomuri, s.n.. Coborâre pe schiuri într o succesiune de viraje. ♦ Probă din schiul alpin care constă în coborârea în două manşe a unei pante, prin anumite puncte de trecere obligatorii (denumite porţi). ♢ Slalom nautic = ramură din… …   Dicționar Român

  • Slalom — Sm Rennen durch einen ausgesteckten Kurs per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus nnorw. slalåm f., aus nnorw. slad geneigt und nnorw. låm Schleppspur und im Genus an Lauf (laufen) angepaßt. Die heute üblichen Fahnentore wurden… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • slalom — slàlom m DEFINICIJA sport 1. natjecateljska disciplina u kajaku i kanuu na divljim vodama, na stazama dužine do 800 m, s prirodnim i umjetnim preprekama 2. tehnički najzahtjevnija alpska skijaška disciplina s mnogobrojnim vratima i oštrim kutom… …   Hrvatski jezični portal

  • slalom — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. slalommie, sport. {{/stl 8}}{{stl 7}} konkurencja sportowa lub ćwiczenie sprawnościowe polegające na jak najszybszym i jak najdokładniejszym przebyciu trasy z rozstawionymi tyczkami, które trzeba ominąć… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • slalom — [slä′ləm] n. [Norw, ski track with an even slope < dial. slad, sloping gently + lom, trail] Skiing 1. a timed Alpine race downhill over a zigzag course marked by flag topped poles, or gates: see GATE1 (n. 8): cf. GIANT SLALOM 2. any race over… …   English World dictionary

  • slàlom — m sport 1. {{001f}}natjecateljska disciplina u kajaku i kanuu na divljim vodama, na stazama dužine do 800 m, s prirodnim i umjetnim preprekama 2. {{001f}}tehnički najzahtjevnija alpska skijaška disciplina s mnogobrojnim vratima i oštrim kutom… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • slalom — / zlalom/ s.m. [voce norv., comp. di sla piegato, non diritto , e låm traccia dello sci ]. [serie di rapidi cambiamenti di direzione allo scopo di eludere gli ostacoli, anche fig.: fare uno s. tra la folla ] ▶◀ serpentina, zig zag. ‖ dribblaggio …   Enciclopedia Italiana

  • slalom — → eslalon …   Diccionario panhispánico de dudas

  • slalom — 1921, from Norw. slalam skiing race, lit. sloping track, from sla slope + lam track (related to Norw. laan a row of houses; Cf. LANE (Cf. lane)) …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”